ENGLISH

Pommes de terre génétiquement protégées : le savoir Inca réincarné

Dans la vallée sacrée des Incas, des communautés Quechuas ont crée le premier parc de la pomme de terre en partie grâce aux semences de la plus grande banque génétique in vitro au monde.

En travaillant de concert avec des communautés de fermiers andins, les scientifiques du Centre International de la Pomme de terre parviendront-ils à protéger un milliard d’individus contre les menaces des virus, des monocultures, de la désertification et du changement climatique ?

Share