ENGLISH

La Tanzanie, région sauvage et destination haut de gamme

Lorsque de notre dernier séjour en Afrique, nous nous sommes rendus en Tanzanie, destination phare de ce continent grâce à la majesté de ses paysages et parcs nationaux. Avec la crise du Covid-19, on pouvait craindre un ralentissement très net des vols commerciaux. Il n’en est rien, puisque le pays a officiellement rouvert ses portes depuis le premier week-end de juin 2020.


Quelques étapes à ne pas manquer durant un séjour en Tanzanie

Lors de nos premiers pas sur le territoire, nous avons été littéralement subjugués par les magnifiques paysages de carte postale. Les nombreux parcs nationaux qui parsèment le pays sont l’occasion d’admirer une superbe faune sauvage. Comment commencer une visite de la région sans faire un crochet par le Kilimandjaro, parc emblématique du nord-est de la Tanzanie ? La plus haute montagne d’Afrique, avec ses neiges éternelles, aura été l’un des souvenirs les plus marquants de notre séjour sur place. L’ascension (qui dure plusieurs jours) nous aura permis de repousser nos limites, alors-même que nous n’étions pas coutumiers d’une telle entreprise à l’origine. Autre étape incontournable local : le parc national du Serengeti, considérée comme la plus importante réserve animalière au monde. Nous y avons pris un véritable bain de savane, avec la possibilité d’observer d’importantes migrations d’animaux sauvages. A l’occasion d’un safari au cœur du parc de Tarangire (situé à 120 km au sud de la petite ville d’Arusha), nous avons également vécu plusieurs face-à-face extraordinaires avec des troupeaux d’éléphants.

Vigilance accrue dans le pays face à l’épidémie

La Tanzanie a-t-elle repris ses activités touristiques ? La réponse est clairement oui, ceci alors-même que les vols charters et réguliers avaient été stoppés depuis le 23 mars 2020. De nouveaux visas sont donc délivrés par les autorités, notamment par voie électronique (cf https://www.action-visas.com/visa/Tanzanie-eVisa). En ce qui nous concerne, le délai d’obtention d’un Visa électronique n’aura été que de quelques jours seulement. Néanmoins, nous avons été sensibilité sur place à l’application stricte des gestes barrières. Ce faisant, nous avons pu déambuler librement dans le pays. Nous nous inquiétions également de la possibilité pour nous de devoir appliquer une obligation de quarantaine de 14 jours, mais cette mesure a pris fin depuis le 18 mai 2020. Dans tous les cas, nous avions toujours avec nous durant le séjour quelques masques, ainsi que du gel hydroalcoolique pour les mains. La compagnie Qatar Airways est l’une des principales compagnies aériennes internationales ayant annoncé depuis le 16 juin dernier son intention de reprendre les vols commerciaux vers la Tanzanie. C’est la compagnie que nous avions choisi à l’origine pour un départ depuis la France, en direction de l’ancienne capitale de Dar es Salaam.

Quelques précautions à prendre sur place

Lors de la préparation de notre trek, nous avons pris le temps de relever quelques conseils judicieux. En dehors du fait que l’assistance d’un groupe de soutien soit une obligation à de telles altitudes, il paraît important de s’hydrater régulièrement, et de ne pas attendre pour se reposer. Autant dire que nous avons écourté nos quelques soirées à observer les étoiles, pour mieux laisser le corps se régénérer après une journée en altitude. L’usage de sacs chauffant peut également avoir son utilité, non seulement pour les mains mais également pour préserver le plus longtemps possible la batterie du téléphone. Egalement, nous avions pensé à emporter une lampe frontale, pour gravir les dernières marches vers la montée finale, très pratique également à l’intérieur de la tente. Très populaire auprès des visiteurs et touristes, la route Machame nous semblait idéale, car nous permettant d’accéder à des itinéraires pittoresques et variés.


Share